Header fondation
07 mars 2013

8 mars, fête de saint Jean de Dieu

Le 8 mars, la Famille hospitalière de Saint Jean de Dieu célèbre la fête de son fondateur, saint Jean de Dieu, également patron des malades et du personnel soignant.

Traditionnellement, à l'occasion de cette fête importante, chaque établissement célèbre à sa manière la mémoire de celui qui est à l'origine de l'Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu. C'est également l'occasion, pour le supérieur général de l'Ordre, d'écrire à tous les frères et collaborateurs pour les inviter "à espérer malgré les difficultés" et "à mettre sa confiance dans l'Esprit du Seigneur." "L’espérance ne fera pas disparaitre les difficultés, écrit-il. Parfois même nous ne pourrons continuer à faire fonctionner tous nos services et programmes par manque de ressources. Mais l’espérance nous aide à vivre avec une passion plus grande encore l’hospitalité ; elle nous aide à travailler plus intensément pour conserver ce trésor qui nous a été confié ; à servir avec plus de sollicitude et dévouement les malades et les démunis ; à rechercher avec créativité, intelligence et transparence les ressources nécessaires et à les gérer de manière adéquate ; à renforcer la communion entre tous les membres de la Famille hospitalière de saint Jean de Dieu en faisant appel aux qualités, dons et talents de chacun. Si nous agissons de la sorte, l’espérance et la confiance en Jésus Christ porteront de bons fruits."

Né en 1495 à Montemor o Novo, une petite ville portugaise, après une vie tourmentée, Jean de Dieu touché par le Seigneur, se dévoue corps et âme au service des malades. En 1539, il fonde un hôpital à Grenade, en Espagne, et regroupe autour de lui des disciples qui, plus tard, donneront naissance à l´Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu. Jean de Dieu meurt le 8 mars 1550 à Grenade. Il est proclamé bienheureux par le Pape Urbain XIII en 1630, et ensuite canonisé en 1690 par Alexandre VIII. En 1886, Léon XIII le proclame patron des hôpitaux et des malades, tandis qu´en 1930, Pie XI le proclame patron des infirmiers et des leurs associations.

« Si nous considérons combien est grande la miséricorde de Dieu, jamais nous ne cesserions de faire le bien quand nous le pouvons »

(extrait de la 1ère lettre de saint Jean de Dieu à la duchesse de Sessa)