Header fondation
02 décembre 2013

Visite du préfet de région au CHRS Forbin

A l’occasion de l’ouverture de la période hivernale, Michel Cadot, préfet de la région Bouches-du-Rhône, a visité le CHRS Forbin de la Fondation Saint Jean de Dieu, le 29 novembre 2013.

Michel Cadot était accompagné de Marie Laju, préfète déléguée à l'égalité des chances, et de Dominique Conca, directrice de la cohésion sociale. Ils ont été accueillis par le vice-président de la Fondation Saint Jean de Dieu, Philippe Girard, le directeur de l’établissement, Georges Kammerlocher, le chef de service, Francis Del Duca, ainsi que par Frère Didier, des salariés (travailleurs sociaux, agents d’accueil et médiateurs) et un usager.

Cette visite s'inscrit à la suite de la demande du préfet faite à l'ensemble des centres d'accueil et d'hébergement de s'organiser en lien avec les dispositifs du 115 et du Service intégré d’accueil et d’orientation (SIAO). Cette mesure a été prise dans le but d'une meilleure définition des besoins d’hébergement à travers leur identification et leur suivi, afin qu'ils puissent s’inscrire dans une dynamique d’insertion efficace.
 
Lors de sa visite, le préfet a ainsi pu constater la nouvelle organisation de l’accueil qui met notamment fin aux longues files d’attente quotidiennes et aux problèmes qu'elles engendraient. Conjointement à cette nouvelle organisation, le CHRS Forbin a réorganisé le travail de l'équipe sociale. Ainsi, deux travailleurs sociaux et deux médiateurs prennent désormais en charge l'accompagnement des personnes dont la mise à l’abri en hébergement d’urgence dure au-delà d’un mois.
 
Au cours de sa visite, le préfet a plus particulièrement fait part de son inquiétude devant le fait que les personnes accueillies restent de plus en plus longtemps. Il a  par ailleurs reconnu la faiblesse des moyens à disposition des équipes du CHRS Forbin pour une prise en charge appropriée. Dans la perspective d’une convergence tarifaire, il s’est engagé à renforcer les moyens de l'établissement "dont la démarche globale correspond aux attentes de l’Etat." Il s'est également engagé à renforcer le passage des patrouilles de police ainsi que le personnel de surveillance de nuit pour améliorer la sécurité.

Michel Cadot a enfin remercié la direction et l’ensemble des salariés pour le travail de qualité effectué par le personnel et les a encouragés à poursuivre l’accueil de ces personnes sans-abri.