Header fondation
07 avril 2014

Antoine Michel à Dinan

Antoine Michel est allé à la rencontre des usagers du Centre hospitalier Dinan / Saint-Brieuc de la Fondation Saint Jean de Dieu, le 10 mars dernier, dans le cadre du projet Route du Rhum.

Cette visite s'est déroulée en deux temps, de 9h30 à 11h et de 11h à 12h30, dans la cafétéria thérapeutique du pôle, soit 2 groupes d'environ 10 personnes venant de deux unités de soins distinctes de l'intra-hospitalier : le service Emmanuel et l'Hôpital de jour Jeanne Jugan.

L'unité Emmanuel est une unité de soins qui accueille une population atteinte de psychoses infantiles hospitalisée depuis des années (avec arriérations mentales moyennes et profondes, de démences pré-séniles ou séniles), de psychoses chroniques (paranoïaques et schizophréniques) ou encore de personnes épileptiques aux troubles du caractère et du comportement. L'unité Jeanne Jugan, quant à elle, est une structure d’accueil de jour prenant en charge une population d'usagers âgés atteinte de troubles mnésiques plus ou moins sévères, de démences, ou souffrant de solitude et/ou dépression. Bon nombre de ces personnes vivent à domicile, d'autres en Ehpad.

Nous vous livrons ici les réactions des usagers et de leurs accompagnateurs :

"Les patients sont venus avec plaisir à la réunion d'Antoine et ont fait preuve de curiosité. Ils ont posé différentes questions adaptées sur la préparation et le déroulement de la course. Celles- ci étant en rapport avec les conditions de vie du skipper, à savoir son rythme de sommeil, son alimentation, ses risques et les enjeux d'une telle course. Quelques patients ont expérimentés la réalisation de nœuds marins avec succès. Ce moment privilégié avec Antoine fut  riche d'informations et d'interactivités."
L'équipe Espace St joseph

"Les usagers se rappellent que c'est un navigateur de 29 ans qui va faire la route du rhum et que le départ est prévu le 2/11 de St Malo et l'arrivée sera à Pointe- à-Pitre en Guadeloupe. Ils pensent que la traversée dure à peu près 24 jours, qu'il risque sa vie car il doit savoir se prendre en charge seul (plan médical y compris). Il navigue sur un monocoque dont ils ne se rappellent plus le prix. Les usagers savent que la Fondation Saint Jean de Dieu sera soutenue par Antoine Michel tout au long de la course et que c'est pour cela qu'il est venu nous rencontrer. Il va s’entraîner pour le sommeil pour s'habituer à dormir peu. Certains se rappellent avoir appris à réaliser un nœud marin mais ne savent plus le refaire. Ces souvenirs sont revenus en débattant car certains ont plus de souvenirs que d'autres"
L'équipe de Jeanne Jugan