Header fondation
06 mai 2014

Première réunion sur le projet Grundtvig

Les 3 et 4 avril 2014, la première réunion dans le cadre du projet Grundtvig, visant à faire face aux nouvelles formes de pauvreté et de désarroi social en Europe, s’est tenue à Barcelone.
 

A ce projet, subventionné par l’Union Européenne suite à la demande présentée par le bureau Hospitality Europe de Bruxelles, travaillent les membres des centres d’accueil pour personnes sans domicile fixe de Barcelone, Marseille, Londres et Brescia.

La première réunion a été consacrée à la présentation des activités et du modèle d’intervention retenus par chaque centre, pour assurer le soin et la réinsertion sociale des personnes qui recourent à chacun d’eux. Les travaux ont été ouverts par une intervention du Frère Pascual Piles, suivi par les contributions des nombreux participants en provenance des différents centres européens. Au travers de ces échanges intéressants, il a été possible de se faire une idée des spécificités et des caractéristiques qui distinguent les services offerts par les quatre centres, tout comme des lignes maîtresses des actions engagées, pour répondre à une demande toujours plus élevée de soutien et d’assistance.

Le projet se poursuivra par une nouvelle réunion prévue en Septembre à Marseille. A cette occasion, les témoignages et les évaluations des personnes accueillies par les centres seront examinés. Les contenus et la documentation portant sur les travaux du projet, seront accessibles en ligne sur un site internet activé prochainement.

Ce projet, qui se déroule sur 2014-2015, permet à plus de 70 acteurs (religieux, collaborateurs et bénévoles) de participer à toute une série de réunions qui se tiennent successivement dans différents pays européens, sur le thème des "nouvelles pauvretés" engendrées par la crise économique et sociale qui sévit en Europe. Ces acteurs ont pour tâche d’élaborer des lignes d’action afin de répondre de manière univoque et efficace aux nouveaux besoins des personnes accueillies dans leurs structures. 

 

Les participants à la dernière rencontre de Barcelone

 

(source : http://www.hospitality-europe.eu)