Header fondation
23 avril 2014

Saint Benoît Menni, un homme sans frontière

100 ans après sa mort à Dinan, saint Benoît Menni a été au cœur d’un colloque réunissant plus de 250 personnes, le 23 avril 2014 dans les Côtes d'Armor.

C’est sous la pluie que les délégations venues d’Amérique du Sud, d’Europe, d’Afrique ou encore d’Asie se sont retrouvées à l’abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer, à une trentaine de kilomètres de Dinan. Une vingtaine de conférenciers, traduits simultanément en cinq langues différentes, se sont succédés sur des sujets divers autour de la figure de saint Benoît Menni, « un cœur sans frontière ».
 
Les supérieurs généraux des deux congrégations ont ouvert les travaux en rappelant la vision de ce prophète de l’hospitalité, à la fois restaurateur et fondateur. Restaurateur de l’Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu, dont il était membre, et fondateur de la Congrégation des Sœurs hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus, présentes aujourd'hui à travers le monde entier auprès des malades et des plus pauvres.
 
Frère Luis Valero a ensuite pris la parole pour rappeler les grandes lignes de la vie de saint Benoît Menni. En 1867, alors jeune frère milanais, Benoît Menni a été envoyé en Espagne par le pape Pie IX avec la délicate mission d’y restaurer l’Ordre hospitalier. Il traversa les plus grandes épreuves, fonda de nombreux hôpitaux et offrit à l’Eglise une nouvelle famille religieuse. Pour Frère Luis, saint Benoît Menni « était un passionné de l’hospitalité, convaincu d’arriver à bien de ses projets. »
 
Le reste de la journée s’est déroulé avec des groupes de travail visant à définir la figure du saint et sa vision, autour de thèmes tels que « Benoît Menni et le visage féminin de l’hospitalité » ou encore « Benoît Menni, de la folie pour Dieu à la folie pour les hommes. » Des interventions mises en lumière par plusieurs témoignages émouvants de Frères, de Sœurs ou de collaborateurs venant d’établissements du Chili, du Togo, de Corée du Sud, ou encore de France.  
 
Pour Sœur Purificacion, supérieure provinciale en France des Sœurs hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus, « cette journée a permis de donner un aperçu du charisme de la Famille hospitalière et de montrer l’espérance qui naît de tous nos établissements à travers le monde. » « Je souhaite que cette année soit pour tous une occasion privilégiée pour approfondir la connaissance du prophète Benoît Menni, animé par un cœur sans frontière », a-t-elle conclu en reprenant les termes d’une lettre des deux supérieurs généraux écrite pour l’occasion. « Que cette année de commémoration qui s’ouvre soit un temps de créativité et d’audace pour nos communautés et nos établissements. Nous sommes appelés à donner des réponses aux attentes de notre époque et à renouveler notre charisme ensemble, Frères et collaborateurs. »
 
Dans la journée du 24 avril, les participants devaient se retrouver au Centre hospitalier Dinan / Saint-Brieuc de la Fondation Saint Jean de Dieu pour une célébration d’ouverture officielle de l’Année Saint Benoît Menni, qui sera retransmise en direct sur ce site internet.
 
Toutes les photos de la journée du 23 avril sont disponibles sur la page facebook de l'Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu.