Header fondation
22 mars 2015

Projet Grundtvig : rencontre à Londres

Le 20 mars 2015, la troisième rencontre entre les centres Saint Jean de Dieu pour pour SDF engagés dans le projet Grundtvig, et consacrée aux “nouveaux visages de la pauvreté” en Europe, s’est tenue à Londres. 

La rencontre, organisée dans le cadre d'un projet financé par l’Union Européenne, s'est déroulée à la Maison Olallo de Londres, et a vu la participation de plus de 40 religieux et collaborateurs en provenance des structures d’accueil de Barcelone, de Marseille et de Brescia. La journée a été ouverte par l’intervention de Jonathan Qureshi, responsable de la Commission d’assistance publique pour personnes sans domicile fixe de la Great London Authority. Pour preuve de la pertinence du sujet au cœur du projet européen - concernant l’exclusion sociale en période de crise économique -, le rapporteur a indiqué que le nombre de personnes sans domicile fixe a augmenté de 100% à Londres ces cinq dernières années, et que plus de 45% d’entre eux étaient des citoyens britanniques. Ensuite, le plan d’action adopté dans la métropole londonienne pour faire face à cette urgence a été illustré (London housing strategy), et le caractère novateur du programme a suscité nombre de questions et de commentaires de la part des participants.

Puis le travail réalisé par la Maison Olallo, Centre d’accueil activé par l’Ordre en 2008 à proximité de la gare ferroviaire très centrale de Euston, a été exposé. Outre l’assistance sociale et l’accueil de nuit, le Centre se signale dans le panorama londonien par l’offre d’assistance médicale, grâce à un convention avec le système de santé britannique et avec l’Hôpital du University College de Londres: la maison dispose en effet de deux unités spéciales, l’une pour le traitement de personnes SDF souffrant de tuberculose et une autre pour l’assistance *à domicile* de personnes en situation de pauvreté sortant d’hospitalisation. L’intervention de Alistair Story, portant sur la diffusion inquiétante de la tuberculose parmi les personnes en situation d’exclusion à Londres, a mis en évidence la pertinence du service offert par les Frères de Saint Jean de Dieu.

Au cours de l’après midi, les participants ont eu le loisir de visiter la Maison Olallo, ainsi que d’autres structures publiques d’accueil d’urgence du centre de Londres, les conduisant à “toucher du doigt” les difficultés auxquelles les intervenants locaux sont confrontés quotidiennement dans une métropole de plus de 12 millions d’habitants.

La journée s’est achevée par un dîner convivial, en attendant la rencontre conclusive programmée pour le 11 Juin prochain en Italie (Brescia).