Header fondation
25 novembre 2015

Saint Jean de Dieu renforce sa présence en Europe

Les représentants des provinces de l'Ordre hospitalier et des Sœurs hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus se sont réunis à Rome, le 24 novembre, pour leur rencontre bisannuelle.

Après 3 années d'existence, le bureau de représentation de l'Ordre hospitalier auprès de l'Union européenne fait désormais l’unanimité quant à son utilité au sein des provinces européennes. Comme prévu initialement lors de sa création, ce bureau a récemment fait l’objet d’une évaluation confirmant l’importance d’une présence au sein des institutions européennes, non seulement pour faire du lobbying, mais aussi pour être à l’affut des subventions possibles dont peuvent bénéficier les établissements Saint Jean de Dieu. Par le biais de son directeur basé à Bruxelles, Carlo Galasso, le bureau Hospitality Europe suit en effet de près les nombreux appels d'offres lancés par l'UE touchant aux secteurs de la santé, du médico-social et du social. Ainsi, à ce jour, 31 projets sont actifs, dont 29 ont été lancés ces 24 derniers mois.
 
Dans son discours d’ouverture, Frère Jesús Etayo s'est réjoui, devant la vingtaine de représentants du bureau Hospitality Europe pour les différentes provinces, que ce service soit désormais « bien intégré dans la vie des provinces de l'Ordre en Europe. L'évaluation faite par les membres de la commission Europe de l’Ordre a montré que la grande majorité des provinces approuve et reconnaît l'importance de son rôle. » « Même s'il n'y a qu'une personne qui travaille à Bruxelles, a-t-il ajouté, c'est, grâce à elle, tout un réseau de frères et de collaborateurs qui travaillent ensemble autour de projets communs visant à faire connaître toujours davantage notre mission au service des personnes les plus fragiles. » « Une mission d'hospitalité d'autant plus importante à faire valoir dans notre monde meurtri, a-t-il conclu. Au lieu de nous démoraliser, travaillons à une plus grande cohabitation fondée sur notre valeur fondamentale, non avec des mots, mais à travers les gestes de chacun dans nos établissements. »
 
Après avoir dressé le bilan de l’année écoulée, Carlo Galasso a ensuite fait part des projets à venir : création d’une application mobile à destination des personnes handicapées mentales visant à favoriser l'enseignement et l'apprentissage de nombreuses activités et compétences par le biais des technologies modernes ; recherches européennes sur le rapport entre les troubles mentaux et les comportements violents des usagers en psychiatrie ; possible organisation de projets autour du handicap et du sport ; ou encore, le soutien humanitaire de l’UE envers l’établissement Saint Jean de Dieu de Monrovia au Liberia par la création d’un laboratoire d’analyses permettant de faire sur place toute expérimentation et tout essai clinique nécessaires en cas de nouvelle épidémie telle que celle d’Ebola. L’accent a par ailleurs été mis sur les possibilités offertes par une directive à venir, début 2016, de l’Union européenne favorisant les échanges de professionnels de la santé. Celle-ci devrait faciliter l’embauche de personnel infirmier étranger (notamment venant des écoles européennes de l’Ordre) quand celui-ci fait défaut dans le pays, ou encore permettre les échanges de collaborateurs entre établissements Saint Jean de Dieu d’Europe.
 
Créé en 2012 à la demande de la Curie générale, le bureau Hospitality Europe se développe de manière importante, laissant entrevoir de nombreuses possibilités d’actions et d’échanges entre établissements Saint Jean de Dieu d’Europe pour les années à venir.