Header fondation
26 septembre 2015

Un nouvel accueil pour les sans-abri à Marseille

Près de 300 personnes se sont réunies au CHRS Forbin de la Fondation Saint Jean de Dieu, dans la matinée du 25 septembre 2015, à l'occasion de l'inauguration de ses nouveaux locaux.

Hébergés, hommes politiques, salariés de la Fondation, Frères de l'Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu, partenaires sociaux, amis, bénévoles et bienfaiteurs se sont retrouvés tous ensemble pour une messe célébrée par Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France. La cour de la Vierge, où les 283 personnes accueillies chaque soir en urgence ou en réinsertion ont l'habitude de venir se ressourcer à l'ombre des platanes, avait été transformée, le temps d'une matinée, en chapelle à ciel ouvert. Les chants, accompagnés de trompette et d'orgue, s'élevaient d'un seul cœur comme pour demander à Dieu son soutien dans des histoires de vie mouvementées.

Tout autour, les nouveaux bâtiments du plus ancien accueil de nuit d'Europe, entièrement rénovés dans le cadre d'un projet de réhabilitation initié il y a six ans, rappelaient le charisme légué par saint Jean de Dieu il y a 500 ans, celui de savoir s'adapter sans cesse aux nouveaux besoins, de savoir "faire le bien de la meilleure manière possible". Désormais, les dortoirs ont fait place à des chambres majoritairement individuelles ou à deux, voire exceptionnellement trois lits. Les personnes hébergées continuent de recevoir attention, soins et soutien de la part des professionnels, dans un souci toujours plus grand de le faire avec pour seul objectif de redonner vie et dignité à ceux qui n'ont plus rien.

L'actualité dramatique liée aux migrants était présente dans tous les esprits. Le préfet des Bouches du Rhône, la vice-présidente du Conseil départemental, le sénateur-maire de Marseille, le président de la Fondation Saint Jean de Dieu et le supérieur général de l'Ordre hospitalier ont tous souligné leur préoccupation et leur souhait de chercher ensemble des solutions. Un hommage appuyé a particulièrement été rendu aux Frères et collaborateurs qui font vivre le CHRS Forbin depuis plus 140 ans.

De son côté, Mgr Pontier a invité les participants à ne plus se demander "Qu'est-ce qui va m'arriver si je me mets à accueillir l'autre ?", mais bien "Qu'est-ce qui va lui arriver si je ne l'accueille pas ?", insistant par là même sur l'urgence à apporter une réponse adéquate. "Il y a là une conversion radicale, une lumière extraordinaire pour nous sortir de nos peurs, de nos égoïsmes, de nos replis sur soi, de nos mépris  pour ceux que la vie a abimés et dont parfois l'apparence humaine est profondément altérée. A la suite de saint Jean de Dieu, et à sa manière, a-t-il ajouté, engageons-nous sur ce chemin de l'hospitalité, de la fraternité sans limite, faisons-nous proches des affamés, des assoiffés, des étrangers, des malades, des prisonniers, des sans-rien qui sont là si proches de nous et dont nous sommes appelés à nous faire proches pour que naisse ce monde fraternel que le Christ est venu inaugurer."

Après la célébration, les participants se sont rendus dans une deuxième cour de l'établissement, où a été dévoilée une statue monumentale de saint Jean de Dieu portant un pauvre sur ses épaules. Mgr Pontier a ensuite béni les nouveaux locaux. "Ça fait plaisir de voir toutes ces personnes importantes qui sont venues pour nous, ça fait du bien de voir qu'on n'est pas seuls", a confié un hébergé à l'issue des festivités. "Ici au moins on a l'impression de revivre, même si ça va être long de retrouver une vie normale."


Retrouvez les photos de la journée sur la page facebook de la Fondation