Header fondation
09 mars 2016

Fête de Saint Jean de Dieu à l'EHPAD

Les 8 et 9 mars ont débuté en France les festivités en l'honneur de saint Jean de Dieu, fondateur de l'Ordre hospitalier de Saint Jean de Dieu et patron des malades et du personnel soignant. C'est à Marseille que s'est ouvert le bal.

Comme chaque année, la fête de Saint Jean de Dieu est un événement pour les établissements de l'Ordre hospitalier à travers le monde. Cette fois-ci, elle avait une tonalité particulière, coïncidant avec l'Année de la miséricorde initiée par le pape François. Chaque établissement avait préparé la fête sur ce thème de la miséricorde, le traduisant chacun à sa manière, en lien avec les personnes qu'il accueille. 

La fête de Saint Jean de Dieu s'étale cette année sur une dizaine de jours en France. Ainsi, le jour même de la date officielle de la saint Jean de Dieu, le 8 mars, les frères, collaborateurs, résidents, amis et partenaires de l'EHPAD Saint-Barthélemy de Marseille se sont retrouvés dans la chapelle de l'établissement, comble pour l'occasion. Un repas festif et des animations ont rythmé le reste de la journée sous un soleil radieux, le vent froid n'empêchant pas les résidents de profiter pleinement des airs d'accordéon ou de l'orgue de barbarie installé à la caféteria. Une longue chaîne humaine composée de fauteuils roulants, d'aides-soignantes en blouse, de frères en habit, de valides et de non-valides, les premiers soutenant les seconds, a marqué la journée d'une fraternelle et joyeuse ambiance sous le signe de la miséricorde.

De belles décorations illustrant le thème de la journée avaient été préparées par les équipes les semaines précédant l'événement. Des arbres à mots (sur lesquels on pouvait lire des mots inspirés par la miséricorde et choisis par les résidents : paix, pardon, Dieu, amour...), des panneaux affichant le mot "miséricorde" en grand dans le parc, des affiches géantes décorées par les résidents... donnaient le ton. Mais plus touchant encore, les témoignages donnés au cours de la messe célébrée dans la matinée par différents représentants des acteurs de l'établissement : 

"Ce concept de miséricorde est universel, multi-religieux et fondamental dans la notion du vivre ensemble. En lui dédiant une année entière, le pape François nous invite à faire de la miséricorde une conduite à tenir de chaque instant, une posture spirituelle réinterrogée chaque jour afin que notre agir individuel soit bienveillant. Et qui plus que saint Jean de Dieu incarne de façon totale et exemplaire cette attitude qui consiste à ouvrir ses bras pour accuillir et recevoir l'autre ?" Olivier, directeur

"La miséricorde, on l'observe souvent chez nos résidents qui, malgré la maladie, vont aider spontanément leur voisin en difficulté. On la voit aussi chez les soignants, à travers un regard ou un geste de douceur." Rachel, aide-soignante

"J'ai vu un enfant mourir en souriant parce que quelqu'un lui tenait la main. Saint Jean de Dieu nous a transmis que ce n'est pas difficile à faire, il faut du temps, savoir être disponible à l'autre, savoir tout abandonner pour ce sourire. Tout avec Dieu, c'est l'essentiel." Frère Damien

"J'ai pardonné à une résidente de m'avoir fait réprimander par une responsable de service, ce qui m'avait beaucoup peinée. Pouvoir pardonner ainsi m'a apaisée ; ce fut une révélation, une grâce, car à ce moment-là, j'étais très en colère." Brigitte, résidente

La fête de Saint Jean de Dieu se poursuivra dans les autres établissements de la Fondation, ce 9 mars au CHRS Forbin, le 10 au CMS du Croisic, le 11 à la Clinique Oudinot, le 15 au CMS Lecourbe et le 16 au CH Dinan / Saint-Brieuc.

Suivez ces fêtes en direct sur facebook et twitter !