Header fondation
04 avril 2016

Un tournoi de jeu de paume pour soutenir la fondation

La seconde édition d'un tournoi de jeu de paume, organisée les 2 et 3 avril 2016 à Paris au profit de la Fondation Saint Jean de Dieu, a rencontré un vif succès.

Membre actif du mythique club parisien, Tayt Baldwin et son épouse, parents de Taylor qui est accueilli à l'Unité spécialisée pour enfants polyhandicapés (USEP) de la Fondation Saint Jean de Dieu à Paris, ont lancé l'idée, en 2015, d'organiser un tournoi de bienfaisance au bénéfice de la structure qui accueille leur enfant. Devant le succès du premier tournoi, ils ont décidé de renouveler l'expérience, grâce à la générosité du club qui a de nouveau accepté d’ouvrir les portes de son prestigieux établissement.

16 équipes de joueurs de paume (en double) se sont affrontées tout au long du week-end, pour le plus grand plaisir des spectateurs qui ont défilé dans ce bel hôtel particulier abritant un court de jeu de paume depuis près de 120 ans. La finale a vu gagner les tenants du titre, Alexandre Girod et Julien Nebenzahl, après un dernier match serré. Les membres du club ont pu apprécier l'ambiance familiale de l'événement, marqué par la présence de Taylor le samedi, et des responsables de la Fondation Saint Jean de Dieu, le dimanche.

L'objectif était en effet, à travers cette compétition, de récolter des fonds pour la Fondation Saint Jean de Dieu, plus spécialement pour améliorer le bien-être des enfants qui y sont accueillis à Paris. « Après un début de vie difficile, avec la rééducation à l'extérieur en libéral ou au Centre d'action médico-sociale précoce, l'intégration de Taylor au CMS Lecourbe l'a rendu heureux et épanoui et a facilité ses progrès », confie sa maman qui rend également hommage au soutien du centre pour eux, en tant que parents. « C'est pourquoi nous étions heureux, à travers l'organisation de ce tournoi de charité, de soutenir la mission de Saint Jean de Dieu notamment auprès des 48 enfants accueillis à l'USEP. »

Les préparatifs attentionnés de Marie-Pierre Baldwin, de son mari, de membres du club et de bénévoles ont marqué ces deux jours de beaucoup de fraternité et de solidarité, mais aussi d'émotion lorsque les parents de Taylor ont remercié les participants pour leur soutien, estimé à près de 10 000 euros, soit plus du double de l’année précédente. Frère Paul Adnot s'est réjoui, à l'issue des deux jours de tournoi, « de l'implication de toutes ces personnes à nous aider à faire perdurer le charisme de Saint Jean de Dieu ». « Comment ne pas faire le rapprochement avec notre fondateur qui parcourait les rues de Grenade à la recherche de soutien pour ses maisons, en criant 'Faites-vous du bien en faisant du bien aux autres' ? », a conclu le frère hospitalier plein de reconnaissance pour la famille Baldwin.

Le Jeu de Paume, l'ancêtre de tous les jeux de raquette, est un sport millénaire ayant traversé l'histoire. Il est aujourd'hui pratiqué dans quatre pays (France, USA, Grande-Bretagne et Australie) par quelques 10 000 joueurs. En France, on ne compte que 3 salles de jeu de paume, à Paris, Fontainebleau et Pau.  


Retrouvez les photos des deux jours de tournoi sur la page facebook de la Fondation !