Header fondation
05 octobre 2016

Pèlerinage à Sainte Anne d’Auray

Le 22 septembre dernier, huit résidents du Centre médico-social du Croisic se sont rendus en pèlerinage à Sainte-Anne d’Auray. Retour sur l’expérience avec Marie-Françoise, membre de l’aumônerie.

Nos huit résidents sont partis, encadrés par deux membres du personnel soignant, l’équipe d’aumônerie, des trois frères hospitaliers de la communauté et de la directrice du centre. A l’arrivée à « Ker Anna », nous nous sommes rendus à la messe et c’est avec un grand recueillement que nous avons prié dans ce haut lieu de la spiritualité. Nous avions tant d’intentions à confier à sainte Anne, patronne des Bretons bien sûr, mais surtout notre « Grand-mère » à tous : intentions pour nos proches tout d’abord, recueillies au cours des semaines précédentes, mais aussi pour le centre, notre Foyer de Vie, et enfin pour le monde secoué par tant de séismes : « Sainte Anne, ô Bonne Mère….  Entends notre prière… » Ces intentions, nous les avons portées à l’autel de sainte Anne en y déposant ces petites veilleuses, brûlantes comme l’Amour, lumineuses comme la Foi, et qui continueront à briller longtemps après notre départ…

Nous avons ensuite partagé un moment de grande convivialité au moment du repas, avant de se joindre à une visite guidée nous permettant de découvrir l’histoire d’Yvon Nicolazic, cet humble paysan breton, choisi par Celle qu’il appelait sa « Bonne patronne » pour faire de Sainte-Anne d’Auray le premier Pardon de Bretagne, l’un des sanctuaires les plus fréquentés de France. Les résidents n’en ont pas perdu une miette !

Hélas, le temps nous a manqué pour apprécier comme nous l’aurions voulu tous les trésors architecturaux que le Sanctuaire comporte : la Fontaine, théâtre de la première apparition de Sainte Anne, la « Scala Sancta », escaliers si imposants gravis à genoux par les pèlerins, le mémorial, souvenir de la Guerre de 1914-1918 et, enfin sous les ombrages du parc, la statue monumentale si saisissante de sainte Anne apprenant à Marie, sa fille, à lire la Bible…

Il y a tant de merveilles à découvrir encore… mais nous reviendrons, nous nous le sommes promis. Fatigués mais heureux, nous sommes rentrés avec cette ultime prière :

« Toi qui te tiens là-haut, debout sur la Tour,
Portant dans ta main le Flambeau,
Tournée majestueuse vers l’Occident,
Où le soleil n’en finit jamais de s’abîmer dans la mer ….

Combien de malades tu as soulagés,
Combien de cœurs en peine tu as réconfortés,
Combien de marins tu as tirés du naufrage,
Combien de sourires tu as fait naître dans les berceaux,
Combien d’angoisses tu as transformées en espérance…

En contemplant ton visage, à la fois si grave
Et si empreint de tendresse maternelle,
Nous découvrons le reflet du visage de Dieu
Qui est Amour et Miséricorde

Sainte ANNE, bénie sois-tu ! »

Retrouvez toutes les photos sur la page facebook du Centre médico-social du Croisic !