Header fondation
08 avril 2016

Un nouvel établissement Saint Jean de Dieu à Madagascar

Le 23 avril prochain, la province de France inaugurera un nouveau centre de santé mentale, à Madagascar.

Après trois années de travaux, le Centre Saint Benoît Menni va prochainement ouvrir ses portes à une trentaine d’hommes et de femmes atteints de troubles psychiatriques. Situé à une trentaine de kilomètres à l’ouest d’Antananarivo, dans la ville florissante d’Imerintsiatosika, ce centre s’apparente à un service d’aide à la vie sociale. Son but : permettre à des personnes atteintes de troubles mentaux, la plupart du temps sortant d’hôpital psychiatrique, de réapprendre la vie en société. Le centre dispose de 23 lits en hospitalisation et de 10 places en accueil de jour.

Afin de marquer la fin des travaux et le début de l’activité du centre (les premiers patients sont attendus courant 2016), une inauguration est prévue le 23 avril prochain, la veille de la fête de saint Benoît Menni (1841-1914), frère de saint Jean de Dieu, fondateur des soeurs hospitalières du Sacré-Coeur et patron du centre. Mgr Odon Razanakolona, archevêque d’Antananarivo, présidera la célébration qui verra notamment la consécration de la chapelle de l’établissement et la bénédiction des locaux. Une importante délégation de France, de l’Ile Maurice et de la curie générale à Rome, sera présente pour l’occasion.

Arrivés en 2007 à Antananarivo, les frères hospitaliers de la province de France se sont rapidement aperçus des nombreux besoins d’hospitalité dans le pays. Après avoir ouvert une petite communauté, ils ont monté un dispensaire dans le quartier de Marohoho, à l’ouest de Tana, ainsi qu’un atelier de couture qui permet aujourd’hui de faire vivre une vingtaine de familles pauvres.

Agissant notamment dans le domaine de la psychiatrie, les frères ont rapidement cerné d’importants besoins dans ce domaine, incitant la province de France à ouvrir le Centre de santé mentale Saint Benoît Menni. Pour Frère Paul-Marie Taufana, en charge du projet, « l’aventure Saint Jean de Dieu ne fait que commencer à Madagascar, avec beaucoup d’audace et d’espérance pour l’avenir. »